Séminaire Flavius Josèphe: les livres hérodiens des Antiquités judaïques

Mis en avant

Jean Fouquet, Flavius Josèphe écrivant Les Antiquités judaïques, Paris, BnF

Jean Fouquet, Flavius Josèphe écrivant Les Antiquités judaïques, Paris, BnF

L’atelier du séminaire Flavius Josèphe  associe des enseignants-chercheurs et des étudiants historiens, hellénistes et archéologues (M1-M2 et doctorants). Il travaille à l’édition, traduction et commentaire des Antiquités judaïques, préparant une publication dans la nouvelle série complète aux Éditions du Cerf.

L’accent est d’abord mis sur la traduction et sur le travail philologique (variantes des manuscrits), avec l’apport des traductions françaises, latines et anglaises antérieures. Au cours des séances sont jetées les bases du commentaire historique, qui donne lieu à des recherches particulières pour évaluer la fiabilité du texte de Flavius Josèphe comme source sur la période et pour renouveler l’approche du règne d’Hérode.

Le travail du séminaire porte actuellement sur les dernières années du règne d’Hérode. Les livres 12-13 (antérieurs à la période hérodienne) sont sous presse. La publication des livres 14-15 (début du règne d’Hérode) est en préparation. Les livres 16-17 sont en cours de traduction.

Les séances de travail ont lieu dans la salle de groupe de la Bibliothèque de la Sorbonne. Nouvel horaire à partir d’octobre 2017 : VENDREDI 10h – 12h

contact : edith.parmentier@univ-angers.fr        facebook: Hérode en Sorbonne

Vient de paraître aux éditions Fayard

Le nom d’Hérode, qui régna sur la Judée dans les décennies précédant la naissance de Jésus, est de ceux qui font trembler. Mais que sait de lui le grand public, sinon qu’il commanda un «  massacre des Innocents  » qui justement n’eut pas lieu. En revanche, il ordonna bien d’autres crimes lors d’un long règne où il connut César et Cléopâtre, Marc-Antoine et Auguste, ses deux protecteurs qui firent monter cet Iduméen sur le trône de Judée. Populaire à l’étranger, il s’attira la haine de son peuple et, pour avoir fait périr ses propres fils destinés à régner, il compromit l’avenir de son pays. On lui donna cependant le nom qu’il voulait laisser à la postérité, «  Hérode le Grand  », car il fut un bâtisseur exceptionnel auquel on doit les constructions les plus audacieuses de son temps, tels le Temple de Jérusalem et la forteresse de Massada dont on peut voir aujourd’hui les impressionnants vestiges. Faut-il privilégier Hérode le Grand ou Hérode le Cruel  ? Le lecteur tranchera.

JosHérode

Le carnet de recherches JosHérode (Flavius Josèphe & Hérode) a pour vocation d’accompagner les travaux et recherches menés en France sur le récit du règne d’Hérode le Grand (Ier siècle avant notre ère) par l’historien judéo-gréco-romain Flavius Josèphe, dont les ouvrages sont les seules sources écrites sur ce règne : « La Guerre contre les Juifs » et « Les Antiquités judaïques », composées au Ier siècle de notre ère. La traduction en langue française des « Antiquités » est en cours aux éditions du Cerf : 5 premiers volumes ont déjà été publiés et les livres consacrés au règne d’Hérode sont en cours de traduction. Une équipe de recherche s’y consacre, avec pour but de contextualiser le récit de Flavius Josèphe sur le plan historiographique et de le confronter à la documentation archéologique.

Publications récentes d’études hérodiennes

Cette bibliographie signale des ouvrages et des articles récemment parus dans le domaine des études hérodiennes. La liste n’est pas exhaustive.

parus en 2017

M. Hadas-Lebel, Hérode, Paris, 2017.

E. Parmentier, « Le cercle d’Hérode : enquête prosopographique. Identités ethniques et choix politiques dans l’entourage du roi », dans Conseillers et ambassadeurs dans l’Antiquité, A. Queyrel-Bottineau (éd.), Dialogues d’histoire ancienne, Supplément 17, 2017.

E. Parmentier, « Le massacre des Innocents, une construction mémorielle », dans Politique & religion. Mélanges offerts à Marie-Françoise Baslez, PALLAS 104 (2017), p. 225-240.

parus en 2016

« Herodes König von Judäa », Antike Welt, 2/2016.

A Companion to Josephus, ed. H. Howell Chapman-Z. Rodgers, Oxford, 2016.

parus en 2015

G. Foerster, « The Sarcophagi from the Mausoleum Unearthed at Herodium », dans S. Rozenberg-D. Mevorah (dir.), Herod the Great. The King’s Final Journey, Jérusalem, 2013, p. 265-277; réimpr. dans Ehud Netzer Volume, 2015, p. 342-351 (en hébreu) ; réimpr. dans Herodium. Final Reports, 2015, p. 349-361.

Hérode ou la question du roi des Juifs. Le Monde de la Bible 212 (2015) [e-book] http://www.mondedelabible.com/wp-content/uploads/2015/09/Extrait_Herode_le_grand.swf

J.-B. Humbert – A. Chambon, Khirbet Qumrân et ‘Aïn Feshka III A. L’archéologie de Qumrân. Reconsidération de l’interprétation, Göttingen, 2015.

A.K. Marshak, The Many Faces of Herod the Great, Grand Rapids (Mich.), 2015.

 E. Parmentier, « La mort d’Hérode : un palimpseste historiographique », dans Ph. Blaudeau-P. van Nuffelen (dir.), L’historiographie tardo-antique et la transmission des savoirs, Berlin, 2015, p. 249-258 [avec F.P. Barone].

R. Porat – R. Chachy – Y. Kalman et al., Herodium. Final Reports of the 1972–2010 Excavations Directed by Ehud Netzer. Vol. I, Herod’s Tomb Precinct, Jérusalem, 2015, p. 349-361.

D.R. Schwartz, « Herodium in History », dans R. Porat-R. Chachy-Y. Kalman et al., Herodium. Final Reports of the 1972–2010 Excavations Directed by Ehud Netzer. Vol. I, Herod’s Tomb Precinct, Jérusalem, 2015, p. 1-14.

D.R. Schwartz, « On Herod’s and Josephus’s Building Material », dans Z. Weiss (dir.), Ehud Netzer Volume, Jérusalem, 2015, p. 421-425 (en hébreu, résumé en anglais).

Z. Weiss (dir.), Ehud Netzer Volume, Jérusalem, 2015.

Lire la suite

La collection « Œuvres de Flavius Josèphe et études » aux éditions du Cerf

est dirigée par Étienne Nodet, École biblique et archéologique française de Jérusalem (EBAF). Volumes parus :AJ X-XI, 2010

Les Antiquités juives, livres I-II-III, 208 p., 2000 (1990).

Les Antiquités juives, livres IV-V, 440 p., 1995.

Les Antiquités juives, livres VI-VII, 542 p., 2001.

Les Antiquités juives, livres VIII-IX, 496 p., 2005.

Les Antiquités juives, livres X-XI, 416 p., 2010.

Colloque international : “The Crazy Genius of Herod the Great”, Dublin, mai 2015

Fourth Annual Conference of The Irish Society for the Study of the Ancient Near East
“The Crazy Genius of Herod the Great”
30-31 May 2015, Dublin

Programme détaillé

Certaines communications sont en ligne :

Bigger Taller and More Extravagant: Herod’s Royal Portico on the Temple Mount, par Orit Peleg-Barkat, Université hébraïque de Jérusalem

Herod and Sebastos, par Gil Gambash, Université de Haïfa

Cartes géographiques

 Les récits de Flavius Josèphe prennent place dans des décors plus ou moins familiers aux lecteurs modernes. La carte régionale présentée ci-dessous permet de localiser les communautés ethniques qui peuplent le royaume d’Hérode. La carte détaillée situe les grandes réalisations de son règne (les pentagones indiquent les installations militaires).

Carte régionale

Carte détaillée

Généalogies hérodiennes

L’atmosphère de complots dynastiques qui entoure la famille d’Hérode ainsi que la pratique des mariages endogamiques et intergénérationnels rendent la généalogie hérodienne complexe. Voici trois arbres généalogiques qui permettent une meilleure lecture de Flavius Josèphe.

Les Hasmonéens

Les fils d’Hérode

Les descendants d’Hérode

Tableau des Hérodiens

Herod’s death rewritten by Eusebius

The narration of Herod’s final days is particularly developed and dramatized in Josephus’ War I and Antiquities XVII. Among the numerous overlappings of Josephus’ narration and the beginnings of Christian historiography, the episode of Herod’s death plays an essential role. Through the theme of the slaughter of the Innocents, the event of Herod’s death is supposed to guarantee the historicity of the date and place of a fundamental event: Jesus Christ’s birth.

After a presentation of the historical facts according to the primary source (Josephus’ account) and questions related to its origins, we will examine Eusebius’ reception of Josephus. First we will consider the hypothesis of the preservation of Josephus’ version, looking at Eusebius’ Church History as a palimpseste of Josephus’ account. Next we will discuss the destruction of Josephus’ version, looking at Eusebius’ Church History as a narratological creation, accomplished by deletions, amalgamations and additions. By the way, we will evaluate the presence of both types of elements in Eusebius’ Church History and be able to analyze and interpret the selective appropriations, transformations and constructions that contributed to Eusebius’ use of Josephus’ story.

Lire la suite

Traduction des œuvres de Flavius Josèphe

La traduction dirigée par Théodore Reinach est parue entre 1900 et 1926.

 

Guerre des Juifs, livres I à III

Guerre des Juifs, livres IV-VII

Guerre des Juifs, livres IV-VII

Antiquités judaïques, livres VI-X

Antiquités judaïques, livres XI-XV

Théodore Reinach avait auparavant publié les autres sources grecques et latines:

Th. Reinach, Textes d’auteurs grecs et romains relatifs au judaïsme

L’iconographie du massacre des Innocents : quelques exemples

St-Martin de Zillis (Suisse)

St-Martin de Zillis (Suisse)

lucas_van_valkenborch_-_the_massacre_of_the_innocents_-_wga24257

Lucas Van Valkenborch

maitre_heures-pontbriand_1490

Maître des Heures de Pontbriand (1490)

majolique_manufacture-urbino

Majolique, Urbino

cathedrale-damiens-autel-duthoit-copie

Cathédrale d’Amiens, autel Duthoit

navez

Navez

guido_reni_-_massacre_of_the_innocents_detail3_-_pinacoteca_nazionale_bologna

Guido Reni, Pinacoteca Nazionale, Bologne

cathedrale_strasbourg francesco-de-rosa-1607-56-eglise-stemarguerite-paris ghirlandaio